Le bulletin municipal N°9 est en ligne
Cliquez dans les derniers articles parus
Affouages : le bois doit être évacué pour le 31 mai 2017
Le très haut débit c'est pour demain
Article de l'Est Républicain : CLIQUEZ SUR L'IMAGE
Circulation pendant les travaux
Voir les arrêtés 2017/08, /11 et /12 dans le menu Municipalité/Arrêtés Municipaux
Elections législatives
Les 10 et 17 juin de 8 h 00 à 18 h 00

Discours du 8 mai 2017

Bonjour à vous tous

Merci de votre présence (malgré ce temps gris et humide). Merci de vous être déplacés et de signifier par là votre désir d’honorer ceux qui se sont battus, ceux qui ont résisté jusqu’au sacrifice même de leur vie contre l’abomination du nazisme, contre la haine, contre la barbarie.

La victoire de 1945, ne fut possible que grâce à une grande partie de l’Europe unie pour dire non au nazisme et à tout ce qu’il incarnait : haine du juif, haine du tzigane, haine du communiste, du catholique même, haine de l’homosexuel, haine du noir..., bref haine de tout ce qui est différent, étranger (et donc étrange et qui, à ce titre, pouvait, peut faire peur... J’emploie ici à souhait l’imparfait mais aussi le présent...)

En 1945, qu’avaient-ils en commun toutes ces femmes et ces hommes qui ont combattu la bête immonde ? Qui a-t-il de commun entre un Jean Moulin, un Guy Môquet, un jeune appelé du Kentucky ou de l’Alabama, un pauvre paysan des Kolkhozes d’Oural, un modeste berger marocain engagé avec les 130.000 maghrébins dans l’armée française de la Libération ?

Qu’ont-ils de commun avec un Fernand Nedelec ou une Régina Kricq de Toul ?

En réalité pas grand-chose. Tous très différents mais pourtant ce qui les unissaient (et qui doit encore nous unir aujourd’hui) c’est le partage de mêmes valeurs, ces valeurs d’humanisme et de fraternité, de tolérance, qui fait que, quelque soit sa culture, ses croyances, son origine, un homme mérite respect et considération.

C’est cela que nous rappellent tous ceux qui ont donné leur vie pour que nous vivions libres et en Paix depuis plus de 60 ans.

C’est cela qu’une commémoration comme celle d’aujourd’hui nous permet de ne pas oublier. Certes j’aurais aimé que nous soyons plus nombreux car, se souvenir c’est éviter de retomber dans les erreurs du passé.

Alors oui, merci à Jean Moulin, Guy Môquet, Régina Kricq, Fernand Nedelec, merci au paysan russe, marocain, au jeune GI d’Alabama, merci à tous ceux qui ont résisté pour que vivent les valeurs humanistes de liberté, d’égalité et de fraternité.

Serons-nous dignes de cet héritage ? Non seulement pour nous même mais pour nos enfants et petits enfants. C’est bien sûr la responsabilité de notre nouveau Président à qui nous souhaitons bonne chance, mais c’est aussi la nôtre. Serons-nous dignes de cet héritage ? Je le souhaite, intensément.

Je vous remercie

Le Maire : Emmanuel Payeur

Mairie de Chaudeney sur Moselle
1 Place de la mairie
54200 Chaudeney sur Moselle
Tél : 03 83 43 05 85


mairie.chaudeney@wanadoo.fr

 

Nous contacter | Mentions légales | Accès protégé


Copyright © 2015 Mairie de Chaudeney sur Moselle - Tous droits réservés
Création HOREGA

mairie